La Crémaillère, un hôtel-restaurant convivial et gastronomique !

Située à quelques mètres du Célèbre Marché Georges Brassens, et à deux pas du cœur de Brive, La Crémaillère vous accueille dans un cadre chaleureux et détendu. Nous sommes allés à la rencontre du Chef et directeur de l’établissement, Christophe Forget dont la sympathie se déploie jusque dans vos assiettes !logo

La Crémaillère : un lieu d’attaches et de souvenirs

hotel restaurantCartridge World : Bonjour Christophe Forget, vous avez décidé de monter un hôtel-restaurant convivial et familial. C’est pour le moins ce que laisse présager le nom de l’établissement (La Crémaillère), comment vous est venue cette idée ?

Il faut savoir que La Crémaillère existe depuis longtemps. L’établissement, qui portait un nom différent, n’est autre que l’ancien relais de 1930, situé juste en face de la place du marché de Brive – celle-là même que chantait Georges Brassens – où les commerçants venaient vendre leurs bêtes. Le relais était alors un lieu d’étape et de repos avant de reprendre la grande Avenue de Paris pour rentrer chez eux…

Il y avait alors une ambiance bien particulière à ce lieu, un mélange de convivialité et de fraternité entre les commerçants, un goût prononcé pour la bonne chère et le bon vin. C’est ce que j’ai essayé de préserver dans ce lieu, en y ajoutant la touche de modernité de notre époque. J’ai repris La Crémaillère il y a de cela huit ans et aujourd’hui elle est à la fois le souvenir vivant de ce lieu de passage et un hôtel-restaurant moderne et de qualité.

Avez vous un contact privilégié avec les gens ? Diriez-vous que c’est plutôt un public d’habitués ou un lieu de passage pour les touristes ?

Il y a de tout. J’ai une clientèle qui change selon les arrivées des touristes et j’ai aussi un nombre croissant d’habitués qui viennent pour la cuisine du restaurant ou qui passent même une soirée à l’hôtel et repartent le lendemain. J’ai créé une formule « Etape » qui permet aux gens de dîner, de dormir dans une des chambres de La Crémaillère et de prendre un petit-déjeuner maison pour 77 euros, tout compris.

Vous parlez de la cuisine gastronomique et de saison qui est le point fort de votre restaurant, pourquoi avoir choisi de travailler des produits frais ?

platEh bien disons que ce choix ne me facilite pas la tâche mais je préfère mettre peu de choses à la carte et travailler de bons produits régionaux. C’est aussi le seul moyen d’avoir des menus abordables (22 euros le menu) et de qualité. Je m’amuse aussi à faire des mariages pour allier des produits nobles à de très bons produits régionaux et plus communs. Par exemple je marie une petite truite de la région, bien préparée avec des girolles qui sont le produit noble du plat. J’ai ainsi la possibilité d’offrir une cuisine fraiche et abordable. Ici on n’est pas dans la truffe et le homard (rires) mais on n’y perd pas en goût !

Bon après je peux tout à fait cuisiner des plats beaucoup plus complexes, j’ai travaillé douze ans dans des établissements étoilés auparavant et j’ai participé au dîner d’inauguration du Musée du Quai Branly, inauguré par Jacques Chirac. J’ai d’ailleurs mis en place une formule qui permet aux gens de m’appeler 72 heures avant leur dîner et de me commander absolument ce qu’ils veulent. Je cuisine pour eux. Finalement je n’ai pas un très grosse carte mais avec ce concept j’ai la plus variée de la région !

Y a-t-il un souvenir particulièrement joyeux, un moment de convivialité que vous aimeriez nous faire partager ?

Le meilleur moment c’est le matin, au petit-déjeuner. Les pensionnaires étapes ou les gens de passages ont le temps, je leur sers un petit-déjeuner maison et on discute. Les petit dejeunermoments les plus délicieux c’est quand ils parlent encore de ce qu’ils ont mangé la veille. Certains ont toujours en bouche le goût des produits de la veille, et les souvenirs affleurent. C’est des moments qu’on n’échangerait pas. Moi je fais ce métier pour donner du plaisir au gens.

Et nous on vous assure qu’il y réussit… on vous laisse vérifier par vous-mêmes !

La Crémaillère
53, avenue de Paris
19 000 Brive la Gaillarde

Tél : 05 55 74 32 47

www.lacremaillerebrive.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *